Poème à deux voix

Publié le par Pi_ro_94

Poème à deux voix

Elle :

Mon ami, le temps file

Et je ne te vois plus.

Fontainebleau tranquille

Où mes pas fragiles

Sur les rochers pentus

Se sont souvenus

Que le corps est agile

S’il est entretenu.

Lui :

Depuis Bois-le Roi gare

Jusqu’à Fontainebleau

Avon, j’ai au hasard,

Par belle météo,

Et sans que je m’égare

Pris le chemin des Mares

Jusqu’au Rocher Cassepot,

Le soleil pour seul phare.

Elle :

Les muscles endoloris,

Les articulations grinçantes,

Dans la forêt verdoyante

J’ai suivi la compagnie,

Marcher, grimper, dévaler,

Attentive à ne pas tomber,

Me faufilant dans la passe

Étroite de certains rochers

Mais heureuse une fois hissée

De contempler tout l’espace

Forestier dans son immensité.

Je me revoyais là-bas

Chez les Tarahumaras.

Lui

Je ne connais ces barrancas

Que par tes yeux et la parole

D’un poète, vibrante et folle,

Qui durant des mois marcha

Là-bas, trouvant dans les pierres

Les vérités les plus évidentes

Et pourtant secrètes et sorcières

A nos âmes si peu croyantes

A l’esprit qui anime la Terre.

Ce poème à 2 voix a été composé à l'origine par une amie. Rappelant des souvenirs de balades dans cette magnifique forêt, il m'a inspiré et j'ai mêlé ma voix à la sienne.

Publié dans Poésies

Commenter cet article