La balade du mulot (épisode 1)

Publié le par Pi_ro_94

La balade du mulot (épisode 1)

La vie au grand air ne plait pas à tous.

Un mulot, un jour est pris d’un ennui

Violent de la campagne qui le pousse

A partir pour changer enfin sa vie.

En grand secret il fait son baluchon

Il y met du blé et quelques myrtilles

Et un beau soir quitte ses compagnons

Pour courir vers les fastes de la ville.

Au début, le soleil éclaire encore

Les chemins qu’il emprunte avec bonheur;

Il traîne, rêve, mais la nuit d’abord

Puis le froid bientôt lui pincent le coeur.

Comme il a très faim il mange le blé

Et sent soudain une grande fatigue,

Il baille, il est tout courbatturé

Et voit la lune qui danse la gigue.

Vraiment il est temps de chercher un lieu

Où dormir et se réchauffer un peu.

Il avise une fente dans un rocher :

Ce sera suffisant pour s’abriter.

Mais la faille déjà est occupée :

C’est un rat gris qui vient de la ville.

Il est gros, le mulot n’est pas tranquille

Mais que faire, il faut bien se reposer.

Pour l’amadouer, il sort du baluchon

Les myrtilles. Le rat se précipite

Et prend évidemment la part du lion.

Qu’importe puisqu’il a trouvé son gîte.

Mais l’autre ne le laisse pas dormir,

Il faut lui expliquer ce qu’on fait là,

D’où on vient, ce qu’on aime et où on va,

Paraître naïf pour le faire sourire.

Après l’avoir écouté, le rat dit :

“Mulot, pour moi tu n’es qu’un imbécile

Et la campagne est un vrai Paradis

Que tu quittes alors que moi j’y file

Crois-moi ! La ville est un monde de loups,

Il faut être crotale pour y vivre,

Si tu persistes c’est que tu es fou

Pour savoir cela pas besoin de livres.

Voilà le début d'une fable amusante.

Voilà le début d'une fable amusante.

Commenter cet article