De Saint Raphaël à la Bollène-Vésubie (3)

Publié le par Pi_ro_94

Un nouveau départ. Une rude journée m'attend mais je ne le sais pas encore même si je m'en doute un peu. Cela commence par une galère à la recherche de la route que j'ai décidé d'emprunter pour rejoindre La Bollène. Je tourne en rond quelque temps avant de la trouver tout cela à cause travaux de voirie dont j'ai du mal à m'extraire. Une fois sur la bonne route cela monte et descend presque tout le temps. Ce n'est pas la route la plus facile pour rejoindre les gorges de la Vésubie. Elle passe par Tourette Levens et Levens avant de descendre sur la Vésubie. C'est plus facile en passant par la vallée du Var mais plus long et moins pittoresque.

De Saint Raphaël à la Bollène-Vésubie (3)
De Saint Raphaël à la Bollène-Vésubie (3)
De Saint Raphaël à la Bollène-Vésubie (3)
De Saint Raphaël à la Bollène-Vésubie (3)
De Saint Raphaël à la Bollène-Vésubie (3)
De Saint Raphaël à la Bollène-Vésubie (3)
De Saint Raphaël à la Bollène-Vésubie (3)
De Saint Raphaël à la Bollène-Vésubie (3)
De Saint Raphaël à la Bollène-Vésubie (3)

Avant de rejoindre les gorges de La Vésubie on passe par le Belvédère du Saut des Français. Un souvenir de la Révolution. Les Niçois n'étaient pas français et combattaient avec les troupes royalistes les soldats de la République. Ils ne faisaient pas de quartier et les Français faits prisonniers étaient obligés de sauter dans le vide avec pour triste sort soit de se fracasser sur les rochers, soit de se noyer dans la Vésubie. Epoque terrible ! Même aujourd'hui on n'a pas trop envie de s'approcher du bord.

Après le Saut des Français la route descend et puis remonte encore un peu et enfin c'est la descente vers les Gorges de la Vésubie.

De Saint Raphaël à la Bollène-Vésubie (3)
De Saint Raphaël à la Bollène-Vésubie (3)
De Saint Raphaël à la Bollène-Vésubie (3)

Après la route est un peu plus facile, cela continue de monter mais en suivant la rivière. La pente est moins rude. On passe au pied de Lantosque et on se dirige vers Saint-Martin-Vésubie et la Bollène. Arrivé au rond-point où la route se divise pour aller d'un côté à Saint-Martin, de l'autre à la Bollène, cela remonte progressivement. La route vers la Bollène est celle de droite et emprunte la route du Col de Turini. Cette route devient de plus en plus difficile et monte d'abord en sous-bois jusqu'à un hôtel situé à peu près à mi-chemin entre le pied et le village de la Bollène. Peu après cet hôtel dans le replat on commence à apercevoir quelques maisons mais sans être encore dans le village. Puis la route regrimpe fort et à l'instant d'entrer dans le village, la route devient à sens unique. Il faut faire le tour du village pour redescendre dans la vallée. C'était le terme de mon périple. Je logeais chez mon frère et fit quelques balades en vélo et quelques parcours à pied avant de redescendre à Nice . Ce sera la suite de mon récit.

De Saint Raphaël à la Bollène-Vésubie (3)
De Saint Raphaël à la Bollène-Vésubie (3)

Publié dans Photos, Récits de voyages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

philae 09/04/2016 15:40

très sympa

piro 09/04/2016 17:35

Merci de ton passage. C'est vrai l'arrière-pays niçois est magnifique. Mais il demande quelques efforts.