Album - Fête-de-Ganesch

Publié par Piro

A Paris, à la fin du mois d'août la communauté indo-tamoul fête le dieu Ganesch. A l'intersection du 10 ème et du 18ème arrondissement, entre la Chappelle et Max-Dormoy les rues se parent des couleurs indiennes et répandesnt les parfums chauds
A Paris, à la fin du mois d'août la communauté indo-tamoul fête le dieu Ganesch. A l'intersection du 10 ème et du 18ème arrondissement, entre la Chappelle et Max-Dormoy les rues se parent des couleurs indiennes et répandesnt les parfums chauds
A Paris, à la fin du mois d'août la communauté indo-tamoul fête le dieu Ganesch. A l'intersection du 10 ème et du 18ème arrondissement, entre la Chappelle et Max-Dormoy les rues se parent des couleurs indiennes et répandesnt les parfums chauds
A Paris, à la fin du mois d'août la communauté indo-tamoul fête le dieu Ganesch. A l'intersection du 10 ème et du 18ème arrondissement, entre la Chappelle et Max-Dormoy les rues se parent des couleurs indiennes et répandesnt les parfums chauds
A Paris, à la fin du mois d'août la communauté indo-tamoul fête le dieu Ganesch. A l'intersection du 10 ème et du 18ème arrondissement, entre la Chappelle et Max-Dormoy les rues se parent des couleurs indiennes et répandesnt les parfums chauds
A Paris, à la fin du mois d'août la communauté indo-tamoul fête le dieu Ganesch. A l'intersection du 10 ème et du 18ème arrondissement, entre la Chappelle et Max-Dormoy les rues se parent des couleurs indiennes et répandesnt les parfums chauds
A Paris, à la fin du mois d'août la communauté indo-tamoul fête le dieu Ganesch. A l'intersection du 10 ème et du 18ème arrondissement, entre la Chappelle et Max-Dormoy les rues se parent des couleurs indiennes et répandesnt les parfums chauds
A Paris, à la fin du mois d'août la communauté indo-tamoul fête le dieu Ganesch. A l'intersection du 10 ème et du 18ème arrondissement, entre la Chappelle et Max-Dormoy les rues se parent des couleurs indiennes et répandesnt les parfums chauds
A Paris, à la fin du mois d'août la communauté indo-tamoul fête le dieu Ganesch. A l'intersection du 10 ème et du 18ème arrondissement, entre la Chappelle et Max-Dormoy les rues se parent des couleurs indiennes et répandesnt les parfums chauds
A Paris, à la fin du mois d'août la communauté indo-tamoul fête le dieu Ganesch. A l'intersection du 10 ème et du 18ème arrondissement, entre la Chappelle et Max-Dormoy les rues se parent des couleurs indiennes et répandesnt les parfums chauds
A Paris, à la fin du mois d'août la communauté indo-tamoul fête le dieu Ganesch. A l'intersection du 10 ème et du 18ème arrondissement, entre la Chappelle et Max-Dormoy les rues se parent des couleurs indiennes et répandesnt les parfums chauds
A Paris, à la fin du mois d'août la communauté indo-tamoul fête le dieu Ganesch. A l'intersection du 10 ème et du 18ème arrondissement, entre la Chappelle et Max-Dormoy les rues se parent des couleurs indiennes et répandesnt les parfums chauds
A Paris, à la fin du mois d'août la communauté indo-tamoul fête le dieu Ganesch. A l'intersection du 10 ème et du 18ème arrondissement, entre la Chappelle et Max-Dormoy les rues se parent des couleurs indiennes et répandesnt les parfums chauds
A Paris, à la fin du mois d'août la communauté indo-tamoul fête le dieu Ganesch. A l'intersection du 10 ème et du 18ème arrondissement, entre la Chappelle et Max-Dormoy les rues se parent des couleurs indiennes et répandesnt les parfums chauds
A Paris, à la fin du mois d'août la communauté indo-tamoul fête le dieu Ganesch. A l'intersection du 10 ème et du 18ème arrondissement, entre la Chappelle et Max-Dormoy les rues se parent des couleurs indiennes et répandesnt les parfums chauds
A Paris, à la fin du mois d'août la communauté indo-tamoul fête le dieu Ganesch. A l'intersection du 10 ème et du 18ème arrondissement, entre la Chappelle et Max-Dormoy les rues se parent des couleurs indiennes et répandesnt les parfums chauds

A Paris, à la fin du mois d'août la communauté indo-tamoul fête le dieu Ganesch. A l'intersection du 10 ème et du 18ème arrondissement, entre la Chappelle et Max-Dormoy les rues se parent des couleurs indiennes et répandesnt les parfums chauds

Publié dans album, Paris