Kenavo

Publié le par Pi_ro_94



Quelle était la couleur de la Bretagne cet été

Et quand les vagues s’enroulaient sur les rochers,

Jetant des embruns au ciel, criaient-elles “Kenavo !”

Comme le font les mouettes au dessus des bateaux ?

 

Et toi, Linda, de ta fenêtre voyais-tu l’océan ?

Courrais-tu tous les matins te baigner dans ses eaux,

Prenais-tu, après ce bain, le soleil sur le sable chaud

Entourée du bruit et des rires de tes enfants ?

 


Ou bien préférais-tu les courses sur les rochers,

Bondir, ne pas glisser, s’arrêter près des trous d’eau

Y chercher des petits crabes, des bigorneaux

Des étoiles de mer laissées là par la marée ?

 

Et ce mouvement toujours renouvelé de la mer

Vers quoi, vers qui entraînait-il ton esprit et ton coeur ?

La nostalgie du Portugal, des villages blancs sous la lumière

T’étreignait-elle parfois ou le désir de l’Espagne, sa soeur ?

 

Non, peut être bien que les parfums iodés te suffisaient.

Mêlés aux douceurs du climat, aux beaux massifs d’hortensias,

Aux chardons bleus qui animent les chemins restés frais

Sous le vent du large et donnent le goût simple d’être là.

Commenter cet article

Brigitte Lascombe 02/07/2009 06:58

Kenavo!Cri des mouettes par delà l'océan.L'eau fleurit sous nos yeux pour devenir hortensia.Merci de partager ce petit bout de Bretagne avec nous.