Un poème de Rimbaud...

Publié le par Pi_ro_94

...que certains blogueurs ont oublié. ou peut être ne connaissent pas.

                      Les corbeaux

Seigneur, quand froide est la prairie,
Quand, dans les hameaux abattus,
Les longs angélus se sont tus...
Sur la nature défleurie
Faites s'abattre des grands cieux
Les chers corbeaux délicieux.

Armée étrange aux cris sévères,
Les vents froids attaquent vos nids !
Vous, le long des fleuves jaunis,
Sur les routes aux vieux calvaires,
Sur les fossés et sur les trous
Dispersez-vous, ralliez vous !

Par milliers, sur les champs de France,
Où dorment des morts d'avant hier,
Tournoyez, n'est-ce pas, l'hiver,
Pour que chaque passant repense !
Sois donc le crieur du devoir,
O notre funèbre oiseau noir !

Mais, saints du ciel, en haut du chêne,
Mât perdu dans le soir charmé,
Laissez les fauvettes de mai
Pour ceux qu'au fond du bois enchaîne,
Dans l'herbe d'ou l'on ne peut fuir,
La défaite sans avenir.

 

Avec des moyens très simples, une évocation puissante et poignante de la guerre de 1870 et ses résultats.

Commenter cet article

Tibicine 16/09/2009 11:15

Salut PIRO...Un poème fort c'est vrai...Je me demande si ce n'est pas ce poème qui inspira Barbara qui utilisa l'aigle noir comme métaphore...Je ne sais pas, cela m'est venu spontanément...Un personnage ambigü que ce Rimbaud...Mais à l'époque, les marchands d'armes et trafiques négrièrs étaient courants...Même si ça n'est pas une excuse, la morale était différente...Je dis ça parce que je vois un commentaire qui accuse Rimbaud dans ce sens...D'ailleurs, on parle en ce moment de Tintin au Congo qui parle bien de la morale des temps passés...@ bientôt, Tibi

Pi_ro_94 16/09/2009 22:31


Je ne connais pas la chanson de Barbar mais il ya une certaine correspondance symbolique entre le corbeau et l'aigle qui sont souvent apparentés eu soleil et considérés comme des messagers des
dieux dans de nombreuses mythologies un peu partout dans le monde. Je dirais que l'aigle est plus en rapport avec la puissance (oiseau de Zeus par exemple) et le corbeau avec la sagesse, le savoir
( ce sont les oiseaux d'Apollon).


Semeuse 09/09/2009 20:35

Ne pas connaître ce marchand d'armes ... je n'y crois pas !!!

Pi_ro_94 09/09/2009 20:49


Ce n'est pas Rimbaud qui est méconnu ou oublié mais son poème "Les corbeaux". le marchand d'armes est lui aussi pas mal oublié.


mentale 27/08/2009 15:00

bonjour et bienvenue dans la communauté des anciens de l'agrume, amitiés, mentale

ange-nu 26/08/2009 20:06

comment peut-on oublier Rimbaud, je lui ai consacré quelques articles sur mon blog.
Merci pour ce poème. Bisous Brigitte

Ornella71 25/08/2009 22:45

...Bonsoir Pi-ro...C'est un poète qui a berçé mon adolescence...Je possède quelques livres dont un grand en coffret relatant savie...J'aime!...Bonne soirée