Autres citations d'Héraclite

Publié le par Pi_ro_94

 

L'un, la sagesse unique, refuse et accepte d'être appelé du nom de Zeus.

Héraclite-3

Ils entendent sans comprendre et sont semblables à des sourds. Le proverbe s'appliquent à eux : présents ils sont absents.

 

Mieux vaut étouffer une injure qu'un incendie.

 

Le peuple doit combattre pour la loi comme pour ses murailles.

 

La foule a pour maître Hésiode. On pense que c'était un grand savant que cet homme qui ne savait pas distinguer le jour de la nuit.  Et en effet, c'est une seule et même chose.

 

Il faut aussi se rappeler l'homme qui oublie le chemin.

 

Sans le soleil, et malgré les autres astres, on aurait la nuit.

 

On ne descend jamais  deux fois dans le même fleuve.

 

Je me suis cherché moi-même

Publié dans Le coin "philo"

Commenter cet article

(Clovis Simard,phD) 17/02/2011 17:08


Bonjour,

Vous êtes cordialement invité à visiter mon blog.

Description : Mon Blog(fermaton.over-blog.com), présente le développement mathématique de la conscience humaine.

La Page No-7: LA VIE EN ABONDANCE !

LA RÉSURRECTION DU CHRIST ET LA PHYSIQUE QUANTIQUE !

Cordialement

Clovis Simard


Pi_ro_94 17/02/2011 21:48



Bonoisr, et merci de votre visite et de vote invitation sur votre blog. J'ai cru un moment en y arrivant qu'il s'agissait d'humour mais non cela semble sérieux. Toutefois je ne suis pas assez
calé en maths pour juger de vos rapprochements entre le fermaton, la loi d'équilibere d'Einstein  les équations de la théorie quantique et l'histoire humaine. Les mathématiques appliquées
m'ont toujours paru un tour de prestidigitation.



NAJE 04/01/2011 00:14


c'est assez taoïste. surtout l'aphorisme sur le jour et la nuit.


ysengrin45 30/12/2010 17:22


Salut pi-ro. Bon, on sourit parfois, mais on n'est pas renversé. Je te souhaite unze bonne fin d'année.


Pi_ro_94 30/12/2010 22:58



Sourire, c'est déjà pas mal. C'est vrai que certaines citations sont très connues. Il ya pourtant quelque chose de très particulier dans la pensée d'Héraclite qui tient au fait qu'elle prend pour
thème le "devenir" et donc l'impermanence des choses. Sur ce point il est en opposition avec Parménide qui lui ne s'intéressait qu'a l'Être qu'il considérait comme immuable et fini. De plus
Parménide cherche toujours à réduire et supprimer les contradictions alors que Héraclite en joue et considère qu'elles sont le moteur du monde. Parménide a donné naissance à une école, l'école
d'Elée dont le disciple le plus connu est Zénon, celui qui niait le mouvement. Il y avaitau moins un point pourtant sur lequel ils étaient presque d'accord, c'est que le monde était sans
commencement, ni fin. Encore qu'Héraclite parle du monde et Parménide de l'Être



Tibicine 27/12/2010 07:30


Bonjour Piro. Des paroles fort sages. Bienveillance au coeur/L'homme écrit/Sagesse. Bonne journée.