Ebauche d'un serpent ( de Paul Valéry) suite3...

Publié le par Pi_ro_94

serpent-et-soleil.jpg Ebauche d'un serpent (de Paul Valéry)
Ebauche d'un serpent (de Paul Valéry) suite 1
Ebauche d'un serpent (de Paul Valéry) suite 2

Je vais, je viens, je glisse, plonge,

Je disparais dans un cœur pur !

Fut-il jamais de sein si dur

Qu’on n’y puisse loger un songe !

Qui que tu sois, ne suis-je point

Cette complaisance qui poind

Dans ton âme, lorsqu’elle s’aime ?

Je suis au fond de sa faveur

Cette inimitable saveur

Que tu ne trouves qu’à toi même !


Ève, jadis je la surpris,

Parmi ses premières pensées,Esquisse-d-odalisque--Eve-couchee-1.jpg

La lèvre entr’ouverte aux esprits

Qui naissent des roses bercées.

Cette parfaite m’apparut,

Ne craignant le soleil ni l’homme ;

Toute offerte aux regards de l’air,

L’âme encore stupide, et comme

Interdite au seuil de la chair.


O masse de béatitude,

Tu es si belle, juste prix

De la toute sollicitude

Des bons et des meilleurs esprits !

Pour qu’à tes lèvres ils soient pris

Il leur suffit que tu soupires !

Les plus purs s’y penchent les pires,

Les plus durs sont les plus meurtris…

Jusques à moi, tu m’attendris,

De qui relève les vampires !


Oui ! de mon poste de feuillage

Reptile aux extases d’oiseau,

Cependant que mon babillage

Tissait de ruses le réseau,

Je te buvais, ô belle sourde !

Calme, claire, de charmes lourde,

Je dominais furtivement,

L’œil dans l’or ardent de ta laine,

Ta nuque énigmatique et pleine

Des secrets de ton mouvement !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

kochka 07/11/2011 09:36


J'apprécie beaucoup votre réponse. Elle va plus loin que de coutume, car à la célèbre formule de Stéphane Mallarmé
"Peindre non la chose, mais l'effet qu'elle produit"
elle semble demander:
"En quoi la chose et l'effet produit se distinguent-ils ?"

C'était le thème d'une conférence donnée par Louis Latourre lors du 30eme anniversaire de la Galatee Gallery, galerie personnelle du peintre Gualtieri :

http://www.youtube.com/watch?v=rZhA7L1HQzs

(cf. commentaire sous la vidéo)

(Gualtieri peint avec la technique des Flamands, jusqu'à 60 glacis pour obtenir la couleur ultime. Huguette Laurenti spécialiste de Valéry disait : Valéry aurait aimé cette peinture.)


kochka 05/11/2011 19:21


Merveilleux Valéry! Goûtez encore les charmes des narcisses:

http://www.youtube.com/watch?v=aTohVjXSV5c

http://www.youtube.com/watch?v=89jqHmzCyxo


Pi_ro_94 06/11/2011 19:11



Merci de votre passage sur mon blog. La poésie de Valery est tres sophisiquée. On sent qu'il cherche l'extème précision, en même temps qu'une musicalité rafinée. Il encerlce dans un seul
mouvement l'objet et l'ipression où le sentiment que procure l'objet !



NAJE 23/12/2009 10:15


Salut ! Extraordinaire ! Surtout ce passage. J'ai vu que tu avais mis des points de suspensions etje présume qu'il y aura une suite. Je suis impatient de la lire.

A part ce la je n'ai plus la main pour ajouter des photos sur le blog à partir de mon dique dur. Curieux!!


Pi_ro_94 23/12/2009 21:35


OUi, c'était pareil pour moi mais j'ai fini par trouver la solution après bien des tatonnements. D'abord j'ai tenté d'installer une nouvelle version de Flash player. Puis comme ça ne marchait
toujours pas j'ai installé firefox comme navigateur par défaut au lieu d'orange (mais je ne suis pas sûr que c'était nécessaire. Finalement j'ai désinstaller Flash player et je l'ai réinstallé et
miracle cela a marché. Je t'envoie un mail que j'avais reçu d'over-blog.