Les aubes sont reines

Publié le par Pi_ro_94


 

Oh! ces belles heures qu'allaitent

Encore de pâles étoiles.

Te souviens-tu, ma bicyclette ?corne de vélo

La nature sous son voile,


Et la beauté de nos réveils.

Mes orteils engourdis un peu

Par la rosée et le sommeil 

Je sortais du duvet, frileux

 

Et toujours neuf, je m'étonnais

De cette fraîcheur matinale.

Parfois un angélus sonnait

Et, réveillant ton beau métal,

 

Fouettait un village assoupi.

Une autre fois, c'était l'orage

Qui nous bousculait. Sous la pluie, 

Les éclairs, nous fuyions, sages,


Nous mettre à l'abri dans un bar.  

C'était moi le plus verni : 

Le patron était un bavard 

Et le café, d'Italie !

Commenter cet article

ange-nu 11/08/2010 14:11


Bonjour Pierrot, je passe lire ton slam et en profite pour te saluer.
Amicalement
Brigitte


Pi_ro_94 11/08/2010 20:24



Merci de ta visite. J'en ai profité pour relire mon "slam" comme tu dis et je me suis aperçu qu'il manquait une strophe. Je viens de la rajouter donc lors d'un de tes prochains passages, si tu
veux tu pourras relire mon poème