Portugal : de Porto à Lisbonne (9)

Publié le par Pi_ro_94

Peniche-1

 

Après Obidos, je me suis rendu à Peniche en longeant l'océan. Malgré des nuages au loin qui semblaient menaçants la journée fut belle et ensoleillée. Je m'arrêtais pour prendre quelques photos de ces paysages magnifiques. J'étais vraiment enfin au bord de la mer. Quelques surfers en combinaison cherchaient à prendre les vagues malgré que l'eau devait être encore froide. Par contre les plages étaient quasiment désertes et personne ne se baignait.

 

Peniche-2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

La côte devient parfois très rocheuse et il semble que la mer ait quelques traitrises à proximité de ces falaises de rocs. Comme ce bateau l'a appris à ses frais en ne revenant pas à son port d'attache Aveiro où je suis passé au début de mon périple. Il semble avoir été maintenu ammaré par des cables d'acier pour servir de signal et empêcher d'autres navires de s'approcher trop près de la côte.

  Peniche-3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 J'avais laissé tombé mon appareil photo et une petite félure étaient apparue dans la coque de l'appareil. C'est pourquoi quelques effets involontaires de solarisation apparaissent sur certaines photos et cela jusqu'à Barcelonne.

 

A Peniche comme toujours ma première préocupation fut de chercher un logement. J'eut du mal à en trouver. J'en trouvais un finalement chez l'habitant, une chambre d'hôte. Le propriétaire commença par me dire qu'il était complet  et devant mon désapointement me proposa la chambre de sa fille qui était absente pour plusieurs jours et se proposa de me la montrer.  J'acceptais. Je fus un peu gêné quand j'entrais pour la première fois dans cette chambre qui respirait la personnalité d'une jeune adolescente. Je me fis la réflexion qu'il faudrait que je ne touche à rien, surtout dans la salle de bain. Il y avait un côté rococo dans cette accumulation d'objets charmants. J'avais pas trop le choix je décidais de rester et prendre la chambre.

 

Le propiétaire et sa femme avaient visiblement envie de bavarder un peu avec moi. Ils parlaient un peu le français mais avec un accent terrible et rocailleux et je ne les comprenais pas toujours ; quant à moi, avec mon maigre portugais, c'était difficile de soutenir une conversation bien longtemps. On échangea donc des banalités. Je leur dis d'où je venais et en peu de mots ce que j'avais visité au Portugal.

 

Peniche est un grand port de pêche, je me souviens des longues balades que je fis sur ses quais et ses jetées en respirant l'odeur de la mer et des grillades de poissons.

 

Je suis aussi allé visiter le fort qui servit de prison sous la dictature de Salazar. Quand je le visitais en 1996 ce fort était devenu le musée municipal. Il doit toujours l'être.

 

Peniche-4.jpg

Au cap Carvoeiro, le rocher Nau de Corvo. En regardant très attentivement on devine au loin dans la brume l'archipel des Berlangas. Dans le prolongement de la pointe du rocher, une petite île à droite et une plus grande et allongée à gauche. Mais c'est vrai qu'il faut savoir qu'elles y sont car elles sont vraiment noyées dans la brume.

 

peniche-8.jpg

 L'ancienne forteresse qui date du 16ème siècle mais a subi beaucoup de transformtaions depuis l'époque de sa construction. Elle fut d'ailleurs attaquée et prise de nombreuses fois, notamment par les Français, lors de l'invasion napoléonienne.

 

peniche-5.jpg

Autre vue de la forteresse et de la prison sous Salazar d'où s'évadèrent spectaculairement en 1960 une dizaine de prisonniers politiques dont Alvaro Cunhal, secrétaire du parti communiste portugais.

 

Quand je fis ma visite une exposition poétique rappelait que ces bâtiments avaient servi de prison avant de devenir un musée. Voici un de ces poèmes que je ne peux pas vous traduire.

 

peniche-6.jpg Même si certains vers sont faciement compréhensibles, notamment les derniers.

 

peniche-7.jpg

                                                       Vue du port de Peniche

 

Publié dans Récits de voyages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

JLV 04/04/2013 21:19

bonne soirée, merci pour votre commentaire sur "naturenvironnement", désolé de ne pouvoir faire plus...à très bientôt!