Saint Sylvestre 2011

Publié le par Pi_ro_94

Avant de commencer une nouvelle année, il faut d'abord terminer l'ancienne et de préférence en beauté. Les arts de la tables ne sont pas à négliger dans ces moments de fête et contiennent leur part de poésie. Donc tout en formant mes voeux à tous mes visiteurs pour l'année 2012, je leur offre un aperçu de ce à quoi j'ai passé ma journée et une bonne partie de la nuit. Evidemment, il y a eu les affres du choix du menu puis des courses. Tout cela était en grande partie fait déjà puis la veille. Il n'y a eu que quelques ingrédients de dernière minute à acheter puis le ménage à faire. Après j'ai pu me consacrer au principal.

 

D'abord j'ai dressé la table.P1010689

 

Et ensuite je suis passé à la cuisine.

 

J'ai commencé à m'occuper de l'entrée en épluchant , lavant, taillant et éminçant les différents légumes enrtant dans sa composition : carottes, poireaux, petits-pois, épinards.

 

Après il ya tout le processus de cuisson. Pour les poireaux et les carottes, quelques minutes à la vapeur (4 à 5 minutes). Pour les épinards 2 à 3 minutes dans 3 cuillères à soupe d'eau. tout cela dépend évidemment des quantités.

 

Enfin j'ai terminé l'appareil en battant 3 oeufs en omeleltte en y ajoutant de l'émental rappé (environ 150g). Je crois que la prochaine fois j'augmenterais un peu les quantités pour le même volume de légumes. Je sale, poivre et muscade le tout, j'y jette 2-3 pincées de marjolaine (on peut remplacer par de la ciboulette ciselée), 'j'y ajoute les petits-pois, je mélange le tout, j'ajoute les crottes et les poireaux, je mélange, j'ajoute les épinards, je rectifie l'assaisonnement. L'appareil est prêt. il me reste à préparer le moule. Je le beurre, puis je dispose sur le fond et sur ses flancs de belles feuilles de choux vert préalablement blanchies 4 minutes dans l'eau bouillante puis raffraichies et épongées. Il faut les laisser déborder du moule. j'y verse la moitié de la préparation, je couvre d'une feuille de choux, puis je verse le reste de la préparation et rabat les feuilles de choux dessus. Je couvre le moule d'une feuille d'allu et je cuis au bain-marie environ 35 minutes (four 6). Evidemment la cuisson se fait alors que nous sommes déjà  à table à déguster boissons appéritives et amuse-gueulles. Le résultat c'est une "charlotte aux légumes" délicieuse mais qui se tient moyennement. A améliorer.

 

Pour le plat principal, la préparation du bouillon a été fait la veille. Il est à base de poireaux, carottes, oignons, et aillerons de poulet.,avec un bouquet garni,  un clou de girofle,du grros sel, du poivre en grain qui cuisent dans 4 à 5 litres d'eau pendant 2 heures environ à petits feux après ébulition . On laisse refroidir puis on met au frais.

 

P1010686Le lendemain, on prépare la volaille (pour moi c'était une volaille de Bresse) Comme elle avait été bridée par le boucher--vollailler je n'avais pas à m'occuper de cette opération. J'ai donc frotté la poularde avec un citron, j'ai, incisé la peau des cuisses et de la poitrine pour y glisser quelques lamelles de truffes noires du Périgord. Ensuite je passe le bouillon, je le remet dans la cocotte, j'y ajoute la poularde entière et je la poche environ 1 h 15' à petit feu (cela dépend du poids. En principe, il faudrait l'emballer dans un sac en mousseline noué et bien serré avant de la pocher mais je n'en avais pas. Comme j'ai lu chez Bocuse qu'il pochait les volailles sans les enfermer dans une mousseline, je me suis dit que ce n'était pas indispensable à la recette.

 

 Pour accompagner cette délicieuse volaille j'ai cuit des pommes de terre dans le même bouillon et préparé à part des fonds d'artichauds à la crème. Pour la crème : j'ai commencé comme pour un roux avec 2 noix de beurre que j'ai fait fondre en casserole, j'ai ajouté une cuillère à soupe de farine, obtenu un roux léger que j'ai iretiré du feu, j'y ai versé 10 cl de lait, j'ai remis au feu et épaissi légèrement la préparation. Enfin j'ai ajouté hors du feu la crème fraiche liquide (20cl) et versé le tout dans une nouvelle casserole plus grande où j'ai  jetté les fonds d'artichauds décongelés. J'ai fait cuire le tout une dizaine de minutes.

 

Le résultat c'est une "Poularde de Bresse demi-deuil" Nous n'avions pas fini la poularde que nous étions déjà en 2012 ! Arrêt et champagne pour tout le monde ! P1010691

 

Ensuite la ronde des fromages et le dessert apporté par une convive : un excellent Tiramisù.

 

Belle soirée !

 

 

 

 

Publié dans Divers

Commenter cet article

Naje 11/01/2012 17:42

Cela donne envie de s'inviter rétrospectivement chez toi! J'en salive d'avance comme Maître Goupil.

Patou 10/01/2012 13:18

Tu es plus doué que moi en cuisine, j'avoue que de ce côté là, moins j'en fais et mieux c'est. Je te souhaite une bonne année.