Songe d'avril

Publié le par Pi_ro_94

 

Après ce long hiver si froid le printemps

Est passé en féerie rapide de fleurs blanches

Et avant qu’avril  finisse mai commence;

Les oiseaux ouvrent le matin de leur chants,

Les journées sont chaudes et les soirs peu frais

Sauf dans la maison dont les persiennes sont closes.

Là, presque endormi, je rêve et me repose

Le regard étiré par delà  les raies

Du soleil alternant ombres et lumières

Et dans lesquelles c’est toi que je vois

Image belle et douce mais éphémère

Qui se trouble quand je secoue le pied droit

Que gagne l’ankylose, tu disparais

Je reviens à moi, pour fuir cette chimère

Je me lève, mais il est trop grand l’attrait

Pour le songe, et devant la cuisinière,

Je m’arrête et mon esprit vole en Turquie,

Vers les plages d’Antalya et les cascades

Blanches et azur de Kamukkale, Asie

Lointaine qui me replonge en ses mirages.

4144811874_e502db0d86.jpg

Ce vent du Sud où je respire, la nuit,

Des acacias les effluv es suaves et tendres,

Quand te ramènera-t-il vers ton ami

Qui est derrière la fenêtre à t’attendre ?


Commenter cet article

Euterpe 10/07/2010 12:52


C'est Pamukkale ! C'est un endroit magique ! J'ai mis mes pieds dans l'eau de ces terrasses blanches. C'est tout doux, tapissé d'une craie mouillée aussi fine que du kaolin.


Brigitte 09/05/2010 17:54


Elles sont belles tes cascades de sel et d'azur.A bientot


Pi_ro_94 04/06/2010 21:31



N'est-ce pas ?



Canardjaune 09/05/2010 14:49


Bonjour , merci de ton passage chez canardjaune . Bon dimanche et mes amitiés sincères


Dr WO 09/05/2010 11:52


Le poème est beau, mais pourquoi l'ankylose ?
Dr WO


Pi_ro_94 09/05/2010 22:27



Pourquoi l'ankylose ? Je vois le regard du médecin pointé derrière cette question. Une mauvaise position en est sans doute la cause.



ange-nu 02/05/2010 15:39


Bonjour Pierrot
Ton poème est fort beau
passes un bon dimanche
Amicalement
Brigitte


Pi_ro_94 04/06/2010 21:39



Pas eu trop le temps de répondre aux coms. Je répare mais je suis encore trop pris par ailleurs pour fréquenter assidument la blogosphère.