Trois fleurs

Publié le par Pi_ro_94

P1000151-1-.JPG

Trois fleurs, telles des soleils improbables

Dressent leur tête au dessus du muret,

Cœurs flamboyant ouverts, doux et aimables

Dans leur fine robe blanche égarés.

Brins de nature perdus au milieu

Des parpaings gris-bleus et des branches noires,

Egayant un bout de ville sans cieux,

Et du printemps signe prémonitoire.

Commenter cet article

tibicine 26/04/2012 19:25

Un joli poème qui traduit avec élégance combien la nature trouve toujours son chemin et reprend ainsi ses droits. à bientôt poète. Tibi

Pi_ro_94 26/04/2012 21:40



Merci Tibi de ton passage sur mon blog et de tes commentaires.