Expo "Gauguin, l'alchimiste"

Publié le par Pi_ro_94

Auto-portrait au Christ jaune

 

Je suis allé hier voir l'expo "Gauguin , l'alchimiste au Grand Palais. C'est une exposition très intéressante sur l'un des peintres que je préfère. Ce n'est pas la première qui a lieu au Grand Palais. Celle-ci montre  son œuvre pas seulement peinte mais aussi ses dessins, ses estampes, ses gravures sur bois, ses sculptures céramiques en les comparants parfois à des peintres qui ont comptés pour lui au début de sa carrière, Pissaro, Degas, Cézanne ou quand il était en Bretagne, Charles Duval, Emil Bernard qui le motivent à se dépasser.

L'exposition est divisée en six parties qui témoigne de l'évolution et des constances de son œuvre.

1 La fabrique des images ou Le laboratoire des formes

2 Le grand atelier

3 Du sujet au symbole

4 l'imagier des tropiques

5 Mythes et réinventions

6 En son décor

 

Buste en cire d'Aline sa fille

On aperçoit  aussi sur la gauche, le profil de la tête de son troisième fils, Jean.

 

La Chanteuse, il s'agit du portrait de Valérie Roumi
Un carnet de dessin
Nature morte, fête de Gloanec

 

Portrait de femme à la nature morte
Cabinet
Nature morte à la mandoline

 

La belle Angèle

La belle Angèle, qui était la tenancière de l'Auberge de Gloanec où Gauguin habitait lors de ses séjours en Bretagne, n'aurait pas apprécié du tout ce portrait.

Pot anthropomorphe, autoportrait de Gauguin
Vase à la jeune fille

Voilà une citation de Gauguin qui justifie entièrement le titre de l'exposition. Gauguin était bien un alchimiste de la matière et des couleurs. 

Pot avec Bretonnes

 

La toilette (bois gravé)
La toilette, céramique

C'est l'une des caractéristique de l'œuvre de Gauguin qui reprend très souvent les thèmes pour les porter sur d'autres matériaux. Avec cette jardinière en céramique Gauguin reprend le thème de la toilette qu'il avait d'abord sculpté sur bois et lui donne de la couleur.

Toujours insatisfait de son travail, il part en Martinique et au Panama à la recherche de son esprit "sauvage".

Pommeau d'un bâton de marche
Femme caraïbe
Tonneau sculpté
La luxure
Femme dans les vagues

Un tableau étonnant avec un contraste entre  la peau blanche et lumineuse de la femme, sa chevelure rousse et le vert de la mer. Plus qu'elle ne plonge, la femme semble être renversée par les vagues qui arrivent sur elle en un assaut violent. D'ailleurs elle met sa main comme pour parer le coup. Ma photo manque de netteté et de précision mais on a presque l'impression qu'elle avale sa main. Cela est plus net sur ce bas relief qui reprend le thème. Il y a une part de fantasme érotique dans ces deux oeuvres

 

Reprise du thème dans un bas-relief polychrome
Le diable parle ou Le jour du mauvais esprit (gravure sur bois)

 

Ils expliquent pendant l'exposition comment il transférait sur papier ces gravures sur bois où il a semble-t-il pas mal innové.

Le plat à popoï

Encore un tableau étrange avec une certaine tension entre les personnage du fond, les deux hommes entourant et regardant en coin la femme qui regarde devant elle, tension accentué par le couteau sur la table entre les fruits et pointant le bol à popoï et la femme.

Eau délicieuse (Nave Nave Moe)
Aréaréa (Joyeusetés)

On remarque dans beaucoup de ces tableaux en arrière plan des rites païens autour d'une idole.

Gauguin a toujours prétendu retrouver les rites ancestraux des maoris qui avaient déjà bien disparus au moment où il est arrivé sur ces îles polynésiennes. Rites combattus par l'église et les colons. C'est quasi du militantisme car il s'est pas mal opposé à l'administration coloniale notamment en éditant un journal manuscrit appelé "Le sourire".

Bois gravé
Terre délicieuse (Nave Nave Fenua)
Après transfert sur papier ; "Terre délicieuse"
Eau mystérieuse

 

Homme à la hache

Ce dessin fait penser aux estampes japonaises.

 

Je termine ici mon article mais cela ne représente qu'une petite partie de l'exposition. Il y a 280 œuvres exposées. Il n'y en a donc ici que 1/10ème. Si vous avez l'occasion d'y aller courez-y car elle se termine le 22 janvier 2018.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Zahra 28/01/2018 22:35

Bonsoir.C'est un blog bien enrichissant et bien fait.

piro 29/01/2018 19:51

Bonsoir et merci de ta visite Zahra.

Marie 10/01/2018 11:39

Bonjour Piro, c'est un beau reportage sur l'exposition de ce génie qu'est Gauguin. Merci de nous en faire profiter, nous qui sommes loin de Paris.
Bonne journée, chez nous "Nord-Isère" il pleut !
Marie

piro 10/01/2018 22:15

Bonsoir Marie et merci de ta visite. Il ne fait non plus très beau en RP si ça peut te consoler.