La jeune fille au rouges collants

Publié le par Pi_ro_94

La jeune fille aux rouges collants s'évade

Dans les rêves charmants de l'amour,

Teint jaune et regard noir qui sourd

Sous un chignon osé. Belle bravade,

Deux seins mignons et tout blancs entourent

Son cœur qui bat fort la chamade

Sous la finesse bleue du corsage.

Le rêve après quoi il faut qu'on coure

Toujours malgré l'avis donné par les sages.

Publié dans poésies

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

au grenier de la lune 31/12/2018 16:02

Merci de ces petits cailloux laissés chez moi ... l'endroit n'y est plus très accueillant et le grenier se remplit doucement d'une fine poussière ...
sans doute était-ce un autre temps ...sans doute...
pour autant ce grenier resté ouvert et m'a permis d'arriver ici, chez cette jeune fille au rouges collants qui termine cette année tout en finesse et légèreté ...
Merci

Piro 01/01/2019 22:33

C'est parfois dans les greniers un peu abandonné qu'on fait les plus belles découvertes : il y a de l'or sous la poussière.

Betty.... 31/12/2018 15:55

Quel délicat poème tout en charme !!!

Piro 01/01/2019 22:36

Il y a des peintres très inspirants. Pour moi, Mirô est l'un d'eux.