Et sa bouche réclame...

Publié le par Pi_ro_94

L’Homme affamé, sur ses routes empoisonnées

S’enfonce, perdu et hagard comme un junkie

Et sa bouche réclame à la Terre droguée

De sa chimie, percée par ses machines, la vie

Qu’il lui enlève depuis deux siècles déjà.

Et dans ce labyrinthe impossible construit

Par lui- même où il entend aujourd’hui le glas

Et dont il ne sait sortir, hélas, il poursuit,

Fuite en avant, ses anciens rêves de puissance.

Il n’a pas su aimer la forêt et l’azur

Sous lesquels il était né et son arrogance,

Lui a fait croire qu’en s’enfouissant sous les murs,

Il pourrait s’en passer  et le voilà qui crie

Lorsqu’il la voit brûler sous un ciel noir de cendres ;

Mais c’est son voisin qu’il accuse d’infamie

Puisque le crime il ne le voit jamais s’épandre

Depuis son œil sur le monde.  Riche mais fou,

L’esprit plein de domination, c’est toujours l’Autre

L’abomination et nul besoin de dieux jaloux

Pour construire les enfers dont il est l’apôtre.

Voilà qu’il voit dans l’espace un champ de bataille

Plutôt que les étoiles que toujours il vit.

Il y veut mettre ses armes. Les voix s’éraillent

Des poètes qui en vain réclament des amis

Au lieu des ennemis, la paix et non la guerre.

Comme si ces balcons barbelés qu’il rêve

D’installer dans la froide et vide mésosphère

Pouvaient le protéger des nauséeuses sèves

Et affres répandus par son âme ingénieuse

Mais à lui-même totalement mystérieuse.

Ayant oublié l’enseignement socratique

Privé du fil d’Ariane il court au Minotaure,

Vers sa nuit et sa mort plutôt que son aurore,

S’il n’emprunte du monde les chemins magiques.

 

Publié dans Poésies

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Sedna 30/08/2019 17:06

La poésie permet aussi les coups de gueule ..je suis en train d'écrire aussi un texte sur toutes les vicissitudes que traverse notre monde. Ton texte fort bien ecrit est très explicite

Piro 31/08/2019 13:02

Merci Sedna de ton assiduité.