La ville inconnue

Publié le par Pi_ro_94

Je marchais dans une ville inconnue,

Monde étranger mais plein de souvenirs

Tantôt le jour, tantôt la nuit venue,

Vers quels désirs et vers quel avenir ?

 

Je pensais aux frères et aux amis,

Je le sentais, ils étaient dans la ville

Cachés quelque part au profond des plis,

Invisibles aux âmes trop peu subtiles.

 

Soudain je fus sur une place vide,

Une statue y trônait au milieu,

Éclairée très faiblement par les cieux,

Garibaldi dans sa pose rigide.

 

Etais-ce donc à Nice que j’avançais

Aveugle à mes désirs et à mes peines ?

Mais alors pourquoi ces statues de grès

Tout autour, immobiles et sereines ?

 

Et tandis que j’étais poussé vers elles,

Je les vis sous la lune s’animer,

Africains sautant soudain des margelles.

Venus du Kenya exprès pour danser ?

 

Coiffe de lion et peau de léopard,

Calme et fier je vois le chef qui s’avance.

Tout va si vite pour l’œil en retard

Que c’est après coup, sur le cercle immense

 

Que devenait la place et ses arcades,

Que je vis un autre groupe arrivé

De quelque sombre et mystérieuse rade.

Pas un bruit, aucun son, le ciel muet.

 

Quelqu’un se détache du nouveau groupe

En habit gris, c’est un Européen,

Il grossit comme au travers d’une loupe,

Visage familier mais pas prochain.

 

Il est là devant tous  mais c’est pour moi

Seulement qu’il fait toutes ses grimaces

Avant de se retirer de la place

Avec ses compagnons restés cois

 

Pendant que deux ombres vêtues de noir

Glissent et dansent ; arabesques folles,

Charade à deviner,  nouvel espoir ?

Puis tout s’éteint comme fait la luciole.

 

Publié dans Poésies

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Betty... 06/05/2020 08:11

Illusion au clair de la Lune sous un Ailleurs ...

Piro 06/05/2020 13:24

Va savoir si c''est une illusion ?

Sedna 02/05/2020 11:25

Un joli spectacle à interpréter de différentes façons !

Piro 03/05/2020 12:24

Le poème, lui même est déjà une interprétation.

By Marie - Sensorielle 02/05/2020 05:47

Joli poème... qui permet à chacun d'imaginer ce qu'il veut.

Piro 03/05/2020 12:27

Je pense qu'il se prête au cinéma.

tilk 02/05/2020 02:11

danzas invisibles !!!
amitié
tilk

Piro 03/05/2020 12:21

Ce serait un joli titre.