Balade d'Ivry à Paris : de fleurs en graffiti

Publié le par Pi_ro_94

Ivry
Vigne à Ivry
Rose à Ivry
Fleurs de Paris
Nouvelle sculpture dans le quartier chinois du 13ème, au bout de la rue des Frères D'astier de la Vigerie, côté avenue de Choisy

La rue des Frères d'Astier de la Vigerie honore les 3 frères François, Henri et Emmanuel d'Astier de la Vigerie, résistants gaullistes et compagnons de la Libération pour le dire rapidement. En effet Henri était dans l'entre-deux guerre un militant monarchiste, ayant plus ou moins trempé dans la Cagoule. C'est donc avec ses idées anti-républicaines qu'il entre dans la résistance et avec l'idée d'installer sur le trône de France, le Comte de Paris. François, l'ainé, était lui général de corps d'armée aérienne au début de la seconde guerre mondiale. Il est donc à la tête de la zone d' opération aérienne nord au moment de l'invasion allemande et c'est lui qui dirige la Bataille aérienne de France en mai et juin 40, partisan de replier l'aviation au Maroc pour continuer, il est trahi par l'amiral Darlan et menacer d'arrestation, il est contraint de quitter la France et d'accepter le commandement de l'armée aérienne du Maroc. Il refuse  après l'attaque britannique contre la marine Française à Mers-el Kébir de mener des représailles contre les navires anglais stationnés à Gibraltar et de signer le mandat d'informer contre un officier de son état-major considéré déserteur, Pierre-Mandés-France . Suite à ces actes d'insubordination il est relevé de son commandement et rejoint en France le mouvement de résistance Libération Sud de son frère Emmanuel dans lequel figurent outre ses propres enfants, Lucie et Raymond Aubrac.. Emmanuel est le plus à gauche de tous, compagnon de route du Parti communiste et au final gaulliste de gauche. Il s'agit d'une évolution car dans ces années lycée, il milite plutôt pour l'Action Française. C'est devenu journaliste et lors de reportage en Allemagne et en Espagne qu'il s'écarte de l'influence de son milieu familial. C'est en juin 1941 qu'il crée à Clermont Ferrant avec Jean Cavaillès, le mouvement de résistance Libération Sud qui sera avec Combat et Franc-Tireur l'un des trois grands mouvements de résistance au Sud de la France. Libération Sud recrute essentiellement dans les milieux syndicaux (CGT) et socialistes.

Rue Daviel
Completez ce qui a été arraché comme on arrache des vies
Partition
Une oeuvre de la street-artiste Louyz

Boutros Bootleg est un groupe d'artistes rémois qui pratique le pochoir sur collage en quadrichromie.

Haut-relief rue de la Buttes-au-Cailles

Temponok est un street artiste parisien.

Autre pochoir sur collage de Bootros Bootleg
Déconfinement rue de la Butte-aux-Cailles
Fresque animalière
Un des fameux pochoirs de Miss.Tic

Au bout de la rue de la Buttes-aux-Cailles on arrive sur la place Verlaine et sur cette place Verlaine se trouve la piscine de la Buttes-aux-Cailles. Attention ce n'est pas une simple piscine municipale mais un établissement balnéaire alimenté par un puits artésien de 582 m de profondeur.

Il s'agissait de corriger les déviations vertébrales, les insuffisances respiratoires et paralysies infantiles. ON peut trouver son livre d'occasion sur le site Rakuten.

Et voilà l'histoire du puits artésien :

On peut venir se fournir en eau à cette fontaine. J'en ai bu un peu avant de continuer ma balade. Délicieuse !

La nappe de l'Albien du bassin parisien est une nappe d'eau souterraine captive profonde. Elle se trouve dans la dernière strate du Crétacé inférieur, la plus proche de nous mais quand même entre 113 millions d'années et 93,9 millions d'année. Elle est isolée vers le haut par les argiles supérieures de l'Albien et vers le bas par les marnes et argiles de l'Aptien-Barémien. Elle contient d'importantes réserves d'eau de bonne qualité, estimées à 700 milliards de m3.

L'autruche de Naoh

Naoh est une street-artiste d'Île-de-France. Elle peint des autruches et aussi d'autres oiseaux. Personnellement je n'ai jamais vu que ces autruches. Œuvres qu'elle peint souvent sur les postes-techniques parisiens. 

L'hippocampe d'Agathon

Agathon est une artiste autodidacte adepte de la Figuration Libre et du street-art. Elle utilise de nombreux supports : toiles, panneaux, murs, kakemonos. Elle utilise pinceau plutôt que la bombe mieux adapté à sa technique du cerné. Ici sur ce mur de la rue Bobillot, elle a collé un de ces kakemonos.

Renaud, pochoir de Jef aérosol

Jef aérosol est le pseudo de Jean François Perroy. Pochoiriste français de la vague des street-artistes des années 80. Considéré comme un des pionniers de l'Art-Urbain. Il est né en janvier 1957.

Lady Bug est une artiste nantaise. Son style tout en points est sa marque de fabrique, son inspiration l'Afrique et les Africains. Elle utilise, le pinceau, le feutre ou le pochoir.

Tango
Justice éborgnée
Un des lézards de Louyz
L'oiseau bleu et le musicien végan

Philippe Baudelocque est un artiste d'Île de France né à Yerres où il vit et travaille toujours dans une famille de musicien, avec un père artiste animalier. Il fait ses début sur la scène du graffiti à la fin des année 1980. Il gardera de cette époque, le goût de la lettre, la monumentalité de la peinture et l'envie de confronter son art à l'environnement. Il est diplômé de l'Ecole Supérieure des Arts Décoratifs de Paris et a exposé dans plusieurs Salon et Musées. Son œuvre a intégré le Musée d'Histoire Naturelle d'Orléans et les collections du Centre Georges Pompidou. Il continue de couvrir les murs de peintures XXL de Paris à Hong-Kong, en passant par le Canada.

Il y a une double signature pour cette œuvre, celle de Lady Bug et celle de Roldie si je lis correctement les arabesques de la signature. Rien trouvé sur Roldie.

Une des horloges 3 D de TikToy

TikToy est un artiste Néerlandais (?) qui a commencé sa carrière en 1993. A l'époque en même temps qu'il peignait, il expérimentait avec d'autres matériaux tel le bois et l'argile. C'est ainsi que son nées les horloges 3D. Il y reprend des éléments qui figuraient dans sa peinture comme les flèches. Son style est le Pop-Surréalisme ( il est fasciné par Dali). En plus de cette esthétique, il continue d'expérimenter en intégrant le mouvement dans ses œuvres grâce au vent et la lumière en captant l'énergie solaire. Le temps pour lui est un fil conducteur, il raconte qu'il a toujours été fasciné par les horloges quand il était petit garçon. Il cherche à intégrer la pluie dans son œuvre et voudrait relever de trouver de nouvelles fonctions ludiques à son œuvre.

Le loup grimé

 

Publié dans Paris, Photos, Street Art

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Ed 12/06/2020 04:40

J'ai habité à Ivry, au bord des quais (juste à côté de la déchetterie malheureusement) il y a une dizaine d'années. La photo des gens sur la Buttes-aux-Cailles montre l'absurdité de la fermeture des parcs et jardins en début de déconfinement printanier :(

Pi_ro_94 12/06/2020 19:00

La vie et ses désirs sont plus forts que le virus.

Jean-Claude 06/06/2020 17:24

Bonjour,
Un grand merci pour la balade, agréable cheminement dans les rues, et belle fourchette d'artistes, j'aime !

Pi_ro_94 06/06/2020 19:52

Merci de votre visite.

Sedna 06/06/2020 12:20

J'aime cet ensemble varié.. et ce reportage qui a du te demander quelques recherches.. merci pour ce partage si intéressant

Pi_ro_94 06/06/2020 13:08

Oui, tous les artistes urbains n'ont pas de blog ou de page Facebook et on ne trouve pas non plus forcément d'éléments biographiques mais j'essaie.

By Marie 05/06/2020 17:53

Très longue série qui mêle fleurs, architectures et grafs dont certains sont très beaux, d'autres moins. Revoir des fleurs en revanche fait toujours du bien

Piro 05/06/2020 18:15

Le sentiment de la beauté a toujours une part subjective. Jean Dubuffet disait qu'il fallait apprendre à changer son regard.