Nocturne ressac

Publié le par Pi_ro_94

C’est la nuit que l’amour vient comme un ressac

Heurter mon cœur, esquif que la vague amère

Tourmente et broie ; il se laisse mettre à sac,

Vie désarrimée qui pleure solitaire.

 

Sommeil , tu croyais suspendre tout désir

Mais te voilà  presque vaincu par le rêve.

Ô nuit qui nous coupe du monde et fait gémir

Rends moi la paix d’âme d’un sommeil sans trêve.

 

Et toi mon cœur que secoue ce triste vent

Souviens-toi que tu es enfant de la Baille,

Affronte avec calme ce nouveau drossant,

Un radoub t’attend où réparer tes failles.

 

Les jours beaux et radieux viendront te saisir

Tu navigueras sous le ciel bleu, et  les mouettes

Avec toi riront de tes vieux déplaisirs,

Les voiles au vent, heureuse goélette.

Publié dans Poésies

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Sedna 28/07/2020 09:42

Très belle cohérence entre la mer et le sentiment, je relis et j'aime beaucoup... tu es un grand poète

By Marie 28/07/2020 06:50

J'aime beaucoup celui ci, il parle de mer, de vent, d'ailleurs. Et la peinture évoque pour moi les toiles d'Affner.

Pi_ro_94 28/07/2020 08:44

Oui, il aurait pu avoir pour titre L'amour et la mer qui ont des correspondances