Dernières trouvailles street-art

Publié le par Pi_ro_94

L'abbé Grégoire par C215

L'abbé Grégoire (Henri Jean Baptiste Grégoire 1750-1831) est né à Vého en Lorraine dans ce qui est aujourd'hui le département de la Meurthe et Moselle. Prêtre catholique , il rallie le Tiers-Etat et devient évêque constitutionnel pendant la Révolution Française dont il est une des grandes figures. Il réclame, l'abolition totale des privilèges et de l'esclavage et aussi le suffrage universel... masculin, il faut quand même pas pousser : révolutionnaire, oui, féministe, non. Ce n'était pas Olympe de Gouges. Ce n'était pas non plus un régionaliste, il a défendu l'usage universel de la langue française et l'éradication des langues régionales. Il est aussi l'inventeur du mot : vandalisme dont il dira : "J'ai créé le mot pour tuer la chose". En tout cas il a toujours réussi à sauver sa tête mais pas son âme, l'Eglise Catholique lui refusant l'extrême onction.  Néanmoins un prêtre  l'abbé Guillon, la lui donnera et une messe funéraire sera célébrée. Il est enterré au cimetière du Montparnasse. Pour en savoir plus vous pouvez aller sur l'article qui lui est consacré sur Wikipédia.

Jean-Jacques Rousseau

Jean-Jacques Rousseau né en 1712 à Genève et mort en 1778 à Ermenonville est un écrivain, philosophe et musicien genevois francophone. Il est l'auteur de l'Emile,  de Julie ou la nouvelle Héloïse, du discours sur les Arts et les Sciences, du discours sur les fondements et les origines des inégalités parmi les hommes, du Contrat social, des Confessions et des Rêveries d'un promeneur solitaire parmi ces œuvres les plus connues. Rousseau était un écorché vif qui s'est brouillé avec presque tout le monde et se sentait persécuté. Son œuvre très polémique est toujours en débat. Il est classé parmi les philosophes des Lumières mais certains en ont fait un des premiers Anti-Lumières mais en réalité sont œuvre très originale  et complexe a été attaqué par tous. Croyant il était en but à la fois à l'Eglise catholique et à l'Eglise protestante, et bien aux philosophes athées ou sceptiques tels Diderot et Voltaire. En musique il détestait la musique harmonique et ne jurait que par la mélodie. Il avait écrit contre Rameau, contre d'Alembert et répondait vivement aux critiques qu'on lui faisait. Son influence a été importante sur la philosophie allemande. Sa dépouille a été transféré en 1794 au Panthéon.

Voltaire

Les frères ennemis se retrouvent dos à dos sur la même boîte technique. François Marie Arouet dit  Voltaire est né en 1694, il est donc l'ainé de Rousseau de 18 ans, il mourra pourtant la même année que lui en 1778, ce n'est donc pas la première fois qu'on les rapproche. On se rappelle aussi la chanson que Gavroche chante face à la fusillade avant de mourir, surtout le dernier couplet une fois qu'il a été frappé par une balle : "..Je suis tombé par terre  C'est la faute à Voltaire, Le nez dans le ruisseau c'est la faute à... "et le lecteur ajoute Rousseau.   Donc indissolublement lié par la mort et par la chansons, ces deux enfants terribles du 18ème siècle n'ont pas cessé de se chamailler durant leur vie. Ils n'avaient ni le même caractère, ni les mêmes idées. Se disputent-ils toujours au Panthéon, ces deux gloires intellectuelles de la France dont tout ce qui arrive est de leur faute ?

 

 

Paul Langevin

Paul Langevin est né en janvier 1872 à Paris 18ème et mort en décembre 1946 à Paris 5ème. C'est un physicien , philosophe des sciences et pédagogue français. Il est connu pour sa théorie du magnétisme, sa théorie du mouvement brownien, l'invention du sonar et son introduction en France de la théorie de la relativité d'Einstein. Il fut élève puis directeur de l'ESPCI (Ecole Supérieure de Physique et Chimie) de Paris, professeur au Collège de France, membre du parti communiste, Président de la Ligue des Droits de l'homme. Arrêté en 1940, il est assigné à résidence à Troyes d'où il s'échappe clandestinement pour rejoindre la Suisse. C'est lui qui invente le Paradoxe des jumeaux lié à la relativité.

Jean Zay est un avocat et homme politique français adhérent du parti Radical Socialiste. Il est ministre de l'Education Nationale et des Beaux-Arts pendant le Front Populaire et sous le gouvernement Daladier. Il est né en aout 1904 et mort assassiné par la Milice le 20 juin 1944 à Molles dans l'allier, son corps est jeté dans la faille du Diable et les miliciens font exploser des grenades pour provoquer un éboulis afin qu'on ne retrouve pas son corps. Celui-ci est découvert en 1946 et reconnu en 1947 après son exhumation grâce  sa fiche dentaire et ses mensuration fourni par son tailleur . Pendant son ministère il institue les trois degrés de l'enseignement, l'unification des programmes, l'obligation scolaire jusqu'à 14 ans au lieu de 13, les classes d'orientation, le sport à l'école, les enseignements interdisciplinaires, la reconnaissance de l'apprentissage, les œuvres universitaires, le CNRS, le Musée National des Arts et Traditions Populaires, la réunion des Théâtres Lyriques Nationaux, le Festival de Cannes.  Le transfert de ses cendres au Panthéon se font le 27 mai 2015 en même temps que celle de trois autres résistants et résistantes, non sans polémiques en raison d'un pamphlet antimilitariste écrit à 20 ans où il dénigrait violemment le drapeau tricolore au nom duquel tant d'hommes étaient morts, blessés et mutilés durant la Grande Guerre.

La Panthère Rose squatte un mur d'Ivry sur Seine
Un colibri œuvre de LOUYZ dans le 13ème arrondissement

Après le 5ème arrondissement et la Montagne Sainte Geneviève nous sommes maintenant sur la Butte Aux Cailles dans le 13ème arrondissement.

Œuvre de Bootros Bootleg, sans doute le portrait d'une actrice.

Bootros Bootleg est un artiste rémois qui utile le pochoir et les collages.

 

Un des lézards de Louys
Oeuvre du street artiste Dante
Portrait d'Albert Camus
Face the strange
Portrait de Serge Gainsbourg par Eugène Barricade

Né en 1966 à Paris, il est repéré à 16 ans par son professeur de dessin, il quitte donc l'enseignement général pour l'Ecole de la Rue Madame, (Lycée technologique Maximilien Vox ?) où il apprend pendant trois ans les arts graphiques. Appliqué, il engrange  tout ce qu'il est possible de savoir dans ce domaine. Aérographe, typographie, perspective, histoire de l'art,  etc. deviennent son quotidien le jour et la nuit, il descend dans les sous-sols de Paris pour s'exprimer. Les Catacombes sont pour lui un leu de prédilection puis il rencontre l'art des rues.  Le pochoir devient son moyen d'expression.

Gabin par Eugène Barricade
Un des oiseaux de TETU à Ivry sur Seine
Façade rue de la recyclerie associative La Pagaille d'Ivry sur Seine
Etrange créature sortant de la recyclerie
Alice poursuivi par le lapin

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Betty... 21/09/2020 09:13

oh voilà qui me parle ...Merveilles de rue ....Merci Pierre

piro 21/09/2020 11:38

Merci Betty pour tes nombreuses visites et commentaires.

tilk 15/09/2020 02:26

je suis toujours émerveillé par le talent des artistes de rues
et en plus ici ils ont de la culture ...
amitié
tilk

Sedna 11/09/2020 09:53

j'aime beaucoup ces séries de street art révélant de véritables talents

Pi_ro_94 11/09/2020 12:35

Des talents très divers qui forment sur les murs des patchworks plus ou moins éphémères

By Marie 09/09/2020 20:07

Je ne suis pas très street art mais je dois dire que certains sont magnifiques. Et on apprend grâce à eux.

Pi_ro_94 11/09/2020 12:36

Je ne sais pas si j'apprends, je me contente d'apprécier et de photographier.