Autre balade parisienne (fin)

Publié le par Pi_ro_94

Je termine cette autre balade parisienne que j'ai laissé en plan quelques jours en fuyant vers le soleil et le Sud.

Les Invalides

Un des plus beau lieu de Paris et qui n' a pas été trop défiguré par l'architecture contemporaine. Espérons que cela le reste.

La Tour Eiffel vue depuis l'esplanade des Invalides

Et dressant son long coup de girafe d'acier

La Tour Eiffel, par dessus les toits et les arbres,

Contemple Paris, rêve d'or illuminé,

Serti dans l'ombre du soir qui couvre les marbres.

Les Invalides confites de majesté

Explosent en dorures sur les nuées noires,

Devant, autos et lumières donnent ballet

Somptueux décor quand le sol des rues se fait moire.

La vitrine des caviars Petrossian

Rue de l'Université, flocons électriques

Et boites de caviar en lapis-lazuli

Ornent de Petrossian la réputée boutique.

SDF ne mettez pas ici votre lit !

Ce sont plutôt des méduses au filaments luminescents qui protègent les boites de nos convoitises. La fête ne sera que pour nos yeux.

Dans la vitrine de Petrossian on trouve aussi une mamouchka en albâtre.

Rouges, jaunes, bleues, blanches, les lumières jaillissent de partout dans la nuit parisienne électrique.

La Tour-Eiffel y est reine.

Musée du Quai branly

Nous sommes sur l'arrière du musée des Arts premiers, toujours rue de l'Université.

Un des canards qui barbotent dans les mares autour du musée
Grands bureaux éclairés rue de l'Université
La Tour Eiffel et son double

Enfin au pieds de la reine de la nuit parisienne

Publié dans Paris, Photos, Poésies

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Betty... 11/02/2021 08:50

J'apprécie aussi beaucoup , merci Pierre

Sedna 07/02/2021 23:52

Merci une nouvelle fois de nous emmener dans la capitale

Pi_ro_94 08/02/2021 20:08

Je suis heureux que tu apprécie ces balades virtuelles que certains trouvent un peu longues mais moi je les trouvent belles et je veux les partager. D'ailleurs d'une certaine manière, je les refait et elles m'inspirent différemment que dans la réalité. Ce qui ne gâchera pas leur plaisir si mes lecteurs et lectrices les refont un jour en vrai.