Qui fera l'archéologie de nos cœurs ?

Publié le par Pi_ro_94

 

Le temps s’en va et ne revient pas sur ses pas

Et courir derrière lui c’est perdre son temps

Et l’amour qu’on poursuit comme un pauvre mendiant

Met les larmes aux cœurs jusqu’à ce qu’on les séchât.

 

Pourtant le temps comme l’amour laissent des traces

Qui donc fera l’archéologie de nos cœurs,

Ceux transis de bonheur, ceux touchés des malheurs,

Comme aujourd’hui on creuse le passé des Thraces ?

 

Pour dire leur histoire, leur mythologie

Faudra-t-il remuer nos tombes et, leurs poussières

Témoigneront elles des blessures amères

Des transports de joie, des furieuses folies ?

 

Y trouvera-t-on quelque élément des douceurs

Reçues ou rêvées,  des dépits et des ruptures ?

Quelque savant fera-t-il la nomenclature

Chimique de nos baisers, de nos larmes, nos peurs ?

 

Les désirs, les craintes, les espoirs, les plaisirs

Les crimes passionnels, l’extase des délices

Dans la cendre laissent ils suffisamment d’indices 

Pour après la mort leur histoire rétablir ?

 

Ou bien cela sera-t-il déduit des poèmes

Que la patience du temps n’aura su détruire,

De boucles de cheveux conservant un sourire,

De lettres enrubannées et pleines de je t’aime ?

Publié dans Poésies

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

CorpsRimes 03/03/2021 18:54

Bonsoir Piro,
Belle archéologie de ton coeur, en cet écrit, empreinte gravée et façonnée par notre vécu. Ce qui est semé au vent par des graines d'amour, porte ses fruits et ses fleurs à jamais...c'est un trésor qui vaut toutes les richesses de ce monde. L'important est que l'on se souvienne que l'Amour donné ou repris fait partit de notre histoire, mémoire du temps, est cela ne s'efface point, tant que l'on honnera son souvenir...merci Piro, prends soin de toi, ma rose poétique et d'amitié

Piro 03/03/2021 21:26

Belle philosophie CorpsRimes et exacte, et sage alors que le cœur ne l'est pas souvent et parfois on a envie de lui dire "tais-toi" et d'autre fois on aime sa musique"

Sedna 01/03/2021 16:27

Une douce nostalgie court le long de tes vers. Le temps peuple nos souvenirs .gardons les meilleurs dans la commode du coeur

Janaína Abud 27/02/2021 11:20

Merveilleux poéme sur l'archéologie de nos coeurs. C'est vrai, le temos passe vite et ne reviens pas. Et le plus grand trésor est vraiment toutes les émotions vécues.

Pi_ro_94 27/02/2021 11:36

Merci Janaïna de ta visite et d'avoir mis ce gentil commentaire.