Séjour à Val Morel septembre 2020 (suite 6)

Publié le par Pi_ro_94

6ème Jour : Le Morel

Le Morel est un torrent de montagne qui a longtemps provoqué des dégâts dans la montagne et dans la vallée jusqu'à ce qui soit aménagé. C'est lui qui a donné son nom à la station de Valmorel.

Le Morel

 

Le chemin qui longe le Morel

Nous avons fait la balade depuis la vallée, le Morel se jetant dans l'Isère entre Aigueblanche et Bellecombe.

Il y a un chemin des deux côtés du Morel. Je crois bien que nous avons suivi le chemin des deux côtés. L'un à la montée, l'autre à la descente.

Table de piquenique improvisée

Il y a quelques endroits où on peut tenter de passer d'un côté à l'autre mais il faut éviter de glisser sur les pierres, sinon c'est un bain forcé dans une eau qui doit être assez frisquette.

Statue en bois près du chemin

Le chemin est entièrement en forêt.

Réseau des racines des arbres

Ce réseau de racine doit éviter une érosion trop rapide du sol.

Evidemment, il faut éviter de ce prendre les pieds dans tout ça.

Impressionnant, non ?

Quelquefois, il y a carrément un arbre au milieu du chemin.

Un autre de ces guets artificiel sur le Morel.

Une passerelle enjambant le Morel

Un peu fatigués d'être montés jusque là nos deux personnages sculptés se sont assis pour se reposer.

Ce fut la solution imaginée pour forcer le Morel à se calmer. Auparavant du temps où la Savoie appartenait au royaume de Savoie et Sardaigne, on avait bien déjà tenté d'endiguer le torrent mais tous les ouvrages à peine construits avait été emportés par une crue en 1859.  Le tunnel fait 986m de long et peut absorber un débit de 300m3 seconde.

La cascade qui fait 80 mètre de haut
Le haut de la cascade
Le bas de la cascade
Autre vue de la cascade

Après cette balade le long du Morel nous sommes retourné à Moutiers et nous avons visité dans le cadre des journée du patrimoine une petite exposition qui se tenaitt dans le cadre du musée des Arts et traditions populaires.

 

Douce heure de Patrice Jorioz
Réflexion de Brigitte Gorry
La femme de André Chaffardon

 

Pelotte de laine, ciseaux et autres ustensiles
Rasoirs, pierre à aiguiser dans son fourreau, etc.
Tabouret pour traire les vaches

J'ai connu ce type de tabouret quand j'étais gamin et en vacances dans une ferme. On peut se demander si on sait encore traire à la main. J'avais essayé pendant ses vacances à la ferme mais sans réussir. Cela doit demander quand même un certain coup de main.

Après nous sommes retourné à la cathédrale où il y avait une visite guidée que nous avons pris un peu en route et pour tout dire je ne me souviens pas de grand chose de ce qui a été dit par le guide.

Ce qui est certains c'est que cette cathédrale a été construite, détruite reconstruite et restaurée plusieurs fois depuis le Vème siècle date de la création de l'évêché de la Tarentaise.  De l'édifice de style roman du XIème siècle, il ne reste plus que le chœur et l'abside. Des éléments gothiques puis classiques ajoutés après on considérablement modifiés l'édifice.  Pendant la Révolution française, l'édifice est un temps transformé un temps en temple de la Raison. En 1793, le représentant en mission ordonne la destruction des tours non conformes au principe d'égalité, comme quoi l'idéologie "woke" n'est pas si nouvelle que ça et qu'on peut même dire qu'elle fait partie du patrimoine de l'humanité tant elle a sévi à travers toute son histoire. Ces travaux de démolitions sont tellement mal conduits que les voûtes romanes et gothiques s'effondrent. De nouveaux travaux de reconstruction interviennent donc au cours du 19ème siècle.

Vitrail
La Visitation

 

 

 

Mise au tombeau
Le lanternon

 

Décoration du chœur

Je vous ai déjà présenté ces deux éléments de la cathédrale dans un précédent article.

Piéta
La cathèdre

La cathèdre est le siège réservé à l'évêque. C'est elle qui donne son nom à la cathédrale. Pour qu'une église soit dénommée cathédrale il faut qu'elle possède ce siège. C'est en quelque sorte l'église de l'évêque.

La Résurrection du Christ

 Le guide nous a raconté une anecdote sur le vol de plusieurs œuvres dans cette église. Je ne m'en rappelle plus exactement les détails mais il semble qu'une partie d'entre elles aient été retrouvées grâce à un mystérieux appel, informant le prêtre de bien vouloir venir les chercher à un certain lieu. Le prêtre s'y serait rendu et aurait trouvé les pièces quelques peu abîmées nécessitant une restauration. 

Voilà, cette ici que se termine le voyage à Val Morel. Nous avons dû reprendre le train le lendemain.

Paysage vu du train

 

Publié dans Voyages, Alpes, Savoie, Valmorel, Photos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Bonsoir Piro. J'aime beaucoup tes photos de ces différentes cascades. C'est un très bel endroit. Bonne soirée
Répondre
P
Merci de ta visite ecureuilbleu. Oui, j'avais beaucoup aimé cette balade lorsque je l'avais faite.
S
très beau reportage rempli de variétés, toujours agréable de suivre tes pas même si les racines s'entremêlent..
Répondre
P
La variété est dans les paysages et les œuvres humaines. Mon blog ne fait que la refléter.