Au jeu d'aimer

Publié le par Pi_ro_94

Au jeu d’aimer certains ont de la chance

Et d’autres pas. Au jeu d’aimer  il y a

Ceux ou celles à qui la romance

Sourit toujours parmi  les mimosas.

 

Pour eux chaque heure suit son cour

Vers le bonheur dans les baisers, les rires

Et ce n’est pas au seuil du rêve que l’amour

S’arrête, car il continue d’y luire

 

Pour d’autres au jeu d’aimer fortune

Est accablante. À chaque fois leur cœur

Frémissant est déçu. Chacun, chacune

S’en vont de leur côté, les yeux en pleurs.

 

Au seuil du rêve tout s’est arrêté.

L’aube revient, pas le gars, pas la fille,

Tout est fini sous un ciel désespéré

Où la peine, hélas, toujours fourmille !

Publié dans Poésies

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
A chacun son heure , de çà j'en suis persuadée , encore faut -il la connaître
Belle journée d'Automne
Répondre
P
Et ne pas la manquer : arriver trop tôt ou trop tard ! Car le problème c'est surtout d'accorder les pendules. Journée un peu grisâtre et froide ici en RP. Merci de ton passage chez moi Betty.
S
la vie est une suite d'expériences, l'amour aussi
Répondre
P
Certes ! Merci de ta venue Sedna.