Narcisse

Publié le par Pi_ro_94

Narcisse (fresque de Pompéi )

Au jeu d’aimer il faut être deux. Or Narcisse

Était seul, promenant sa beauté dans les bois

Parmi les animaux en chantant ses émois

Aux fleurs dont il humait en passant les calices.

 

Aussi sa solitude remplie de ces délices

Exaspérait des désirs tristes et sournois

Qui lui poignaient le cœur, disant à basse voix :

«Au jeu d’aimer il faut être deux.» Quel supplice !

 

Ainsi sa vie suivait son cours rendant chagrin

Son cœur et, bercé par cette mélancolie,

Il arriva près d’un lac bordé d’ancolies.

 

Il s’arrêta, charmé par ce joli jardin,

Et s’assis près de l’eau. «Suis-je au seuil du rêve ?»,

Se dit-il, contemplant son image sans trêve.

 

«Est-ce là le regard dont mon âme avait faim ?

«Cette bouche, ces cheveux j’en suis amoureux.

« C’est bien vrai au jeu d’aimer il faut être deux.»

 

Il s'agit à nouveau d'un sonnet estrambot. Je l'avais envoyé au concours du "Verbe Poaimer" 2021 dans la catégorie "Les amorces de Maitre Rouben". Ce prix commémorait le centenaire de la naissance du poète Rouben Mélik (14 novembre 1921) à Paris XVIIIème et mort le 21 mai 2007 au Kremlin-Bicêtre. Il est inhumé au cimetière de l'Haye-les-Roses. Il fallait écrire un poème de 15 à 20 vers en utilisant au moins 2 des 120 amorces, anaphores et itérations choisies dans son œuvres poétiques. Le règlement en citaient quelques unes : "ça suit sont cours" , "au jeu d'aimer", "au seuil du rêve", "nous avançons", "on danse encore". Il était possible de les utiliser de manière unique ou répétée. Je n'ai pas eu de prix pour ce poème que pourtant je considérais comme le meilleur de ceux que j'avais envoyés. 

 

Publié dans Poésies

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
J'avais déposé un commentaire que je ne vois plus : ton beau poème méritait un prix
Répondre
P
Désolé mais j'avais répondu et j'ai dû oublier de valider la réponse du coup il est resté caché. Merci d'avoir apprécier mon poème.
E
Tu méritais un prix pour ce magnifique poème
Répondre
P
Merci
S
effectivement, ton poème mérite récompense, je suis épatée à chaque lecture de tes poèmes
Répondre
P
Merci Sedna. Tous mes poèmes ne sont pas toujours aussi bon mais celui-ci j'en étais particulièrement content. Celui pour le quel j'ai eu un troisième prix était pas mal mais pas de la qualité de Narcisse à mon avis.
C
Les examinateurs sont parfois sévères et portent un jugement qui ne correspond pas à ce que l'on attend. Personnellement ton poème me séduit et me fait découvrir tout un vocabulaire adapté à l'art d'écrire (estrambot) . Tu n'as pas obtenu ce que tu attendais mais l'essentiel n'est il pas d'écrire, d'en ressentir du plaisir , de l'émotion et de se faire plaisir ?
Répondre
P
Merci Chinou. Tu as raison on écrit pour des tas de raisons mais c'est vrai que réussir un beau poème est un plaisir en soi. C'est une émotion esthétique extraordinaire mais on a aussitôt envie de la partager