Ebauche d'un serpent ( de Paul Valéry) suite6...

Publié le par Pi_ro_94

serpent-et-soleil.jpg   Ebauche d'un serpent (de Paul Valéry)
                                                                                                       Ebauche d'un serpent ( de Paul Valéry) suite5...
...

Quel silence battu d’un cil !

Mais quel souffle sous le sein sombre

Que mordait l’Arbre de son ombre !

L’autre brillait comme un pistil !

- Siffle, Siffle ! me chantait-il !

Et je sentais frémir le nombre,

Tout le long de mon fouet subtil

De ces replis dont je m’encombre :

Ils roulaient depuis le béryl

De ma crête, jusqu’au péril !


Génie ! O longue impatience !

A la fin, les temps sont venus,

Q’un pas vers la neuve Science

Va donc jaillir de ces pieds nus !

Le marbre aspire, l’or se cambre !

Ces blondes bases d’ombre et d’ambre 

Tremblent au bord du mouvement !…

Elle chancelle, la grande urne,

D’où va fuir le consentement

De l’apparence taciturne !

Eve et le serpent

Du plaisir que tu te proposes,

Cède, cher corps, cède aux appâts !

Que ta soif de métamorphoses

Autour de l’Arbre du Trépas,

Engendre une chaîne de poses !

Viens sans venir ! Forme des pas

Vaguement comme lourds de roses…

Danse, cher corps… Ne pense pas !

Ici les délices sont causes

Suffisantes au cours des choses !…


O follement que je m’offrais

Cette infertile jouissance :

Voir le long pur d’un dos si frais

Frémir la désobéissance !…

Déjà délivrant son essence

De sagesse et d’illusions,

Tout l’Arbre de la Connaissance

Echevelé de visions,

Agitait son grand corps qui plonge

Au soleil, et suce le songe !


 

Commenter cet article

ange-nu 07/02/2010 14:46


Bonjour mon ami et bon dimanche à toi ; je vais bien, ma formation m'occupe beaucoup... J'espère que de ton côté, tout va pour le mieux. Pas très présente j'essaie de passer 1 fois par semaine pour
faire coucou.
Ps j'ai une faveur à te demander (sans obligation) Pourrais-tu, stp, faire un peu de pub pour mon bouquin sur ton blog.
Amicalement
Brigitte et Bruno

Ps je te rendrais la pareille qd tu publieras le tien, sans problème. ca me ferait plaisir si tu allais chez the bookedition sur ma page d'auteur pour donner ton avis sur le livre. Merci d'avance
Pierrot et bises amicales


NAJE 06/02/2010 23:02


Etonnant ! Très musical avec de curieuses syncopes dues entres autres aux etranges concordances de temps. Fautes de grammaires ! Mais point fautes en poésie quand c'est bien fait !


Pi_ro_94 07/02/2010 22:04


C'est effectivement l'un des poèmes les plus musicaux de la langue française. Pesonnellement, même si l'emploi des différents temps peut paraître curieux, je n'y vois pas de fautes de grammaire.
peut être cela en serait-il si ce n'était à ce point maîtrisé et reflétant parfaitement les mouvements, les pensées , les émotions, les intentions, les désirs de ce "serpent", penché à la fois sur
Eve et sur lui même. On à l'impression qu'en même temps qu'il s'enroule autour d'Eve et siflle à ses oreilles pour la corrompre, il s'enchante lui même ; comme le boa dans le Livre de la Jungle !
En plus il est comme hors du temps et donc pour lui le passé et le présent se confondent. Il est donc un peu comme la mer "toujours recommencé"


ange-nu 02/02/2010 22:08


Un p'tit coucou en passant !
Gros bisous
Amicalement
Brigitte


Tibicine 31/01/2010 23:31


Coucou Piro...Je viens de te lire chez moi...pour le serpent d'argent, et bien ma question est vraiment toute simple, sans arrière pensée...En fait, je trouve que chaque fois que nous postons un
poème, et je m'applique la réflexion, je trouve qu'il manque les sensations qui nous expliquerait mieux le choix, et ainsi le partager plus amplement..Voilà Piro, en fait, ce que je voulais juste
savoir, c'est ce que t'inspire ce poème. @ bientôt, Tibi.


ange-nu 31/01/2010 19:15


Bonsoir Pierrot, je passe te faire un p'tit coucou. J'espère que tu vas bien. En ce qui me concerne, très prise par ma formation.
Bises amicales
Brigitte