Un autre "sardinosaure"

Publié le par Pi_ro_94

L'Oulipo a encore frappé.

 

La bécastor

 

Le printemps doux arrive incitant aux amours

Les beaux mâles bécastors qui le soir tournoient

Emettant des sons rauques au dessus des bois

Vols fous et invariables où chaque jour

 

Ils crient leur désir aux femelles bien cachées

Dans les broussailles où ils sont fort attendus

Aussi par les chasseurs sans pitié qui les tuent.becastor-2.jpg

Triste fin pour ces beaux et grands écervelés

 

Alors que tout le reste de l’année leur lot

Est d’être intelligents et puissants bâtisseurs,

Habiles de leur bec et très grands travailleurs

Construisant des barrages étonnant sur l’eau

 

Et des huttes de boue et branches mêlées

Qui les mettent eux et leurs petits à l’abri

De leurs prédateurs quand ils sont assez vernis

Pour échapper au sacrifice printanier.

 

Commenter cet article