De Ault à Etretat (suite 7)

Publié le par Pi_ro_94

Après le Tréport je suis allé à Dieppe.  J'ai donc repris mon vélo et suis passé par Criel sur Mer pour commencer et après je suis plutôt passer par les terres ne retrouvant la mer qu'assez tardivement ceci pour éviter la grande route. C'est plus directe et il y a moins de risque de se perdre mais la circulation automobile, voitures et aussi camions, est assez pénible. J'ai quand même à un moment croisé un énorme camion, perdu comme moi dans la pampa. En réalité il m'a d'abord dépassé puis je l'ai vu qui s'arrêtait pour chercher sa route et il a fait demi-tour. Bref j'ai pas mal galéré mais j'ai fini par arriver à bon port.

J'y ai encore pal mal galéré pour trouver l'appartement que j'avais loué. Un petit studio assez bien aménagé situé rue de l'entrepôt. Un quartier qui n'a rien de folichon mais le pavillon était assez joli derrière ses grilles avec une courette ou j'ai pu mettre mon vélo à l'abri. Le proprio que j'ai dérangé plusieurs fois était assez sympa. Lors de mon départ quand je lui ai rendu le clés, il m' appris que la mairie de Dieppe avait l'intention de rénover entièrement le quartier pour y installer le plus grand aquarium de France et que donc son petit studio était en sursis.

 

Statue de Abraham Duquesne Lieutenant Général des armées navales du Royaume de France

Abraham DUQUESNE est né roturier à Dieppe en 1610 dans une famille huguenote  d'armateur, de corsaires et de marchand. Il sera anobli et fait  baron puis marquis par Louis XIV pour services rendus. Son refus d'abjurer la religion protestante l'empêchera d'obtenir le titre d'amiral. Il commence sa carrière sous les ordres de son père qui est capitaine de vaisseau dans la marine royale, il a 17ans. Il servira sous Louis XIII pendant la guerre de Trente ans puis sous Louis XIV, batailles contre les Hollandais, les Espagnols, les pirates Barbaresques, etc.. Il meurt d'une attaque d'apoplexie en 1688 à l'âge de 78 ans à Paris. Louis XIV mettra à sa mort ses biens sous séquestre et laissera à sa veuve le choix entre l'émigration et la conversion au catholicisme. Celle-ci finira par se convertir et conservera ses biens. Deux de ses fils se convertiront et les deux autres émigreront en Suisse.

 

Je ne sais pas pour quelle raison, il est affublé d'un collier de coquilles Saint-Jacques colorées ni pourquoi on a glissé deux cannes en osiers reliées entre elles sous son bras droit. 

A la réflexion, je crois que les coquilles Saint-Jacques c'est une référence à l'Eglise Saint-Jacques qui occupe un des côtés de la place.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

philae 21/10/2020 14:39

j'aime beaucoup la statue du lieutenant général des armées navales qui est imposante cordialement

Sedna 17/10/2020 10:37

Une suite bien intéressante. le collier de coquilles, peut-être pour mettre de la couleur