Beauté du soir

Publié le par Pi_ro_94

Tandis que je  la cherchais dans un livre,

La beauté m’est apparue soudain dehors.

J’avais un instant détourné mes yeux ivres

De mots lus sur le papier et, comme on sort

D’un songe, j’ai vu changer le paysage.

J’avais passé le fin voile des rideaux

Et celui des obsessions, et tel un sage

Je contemplais le ciel, ce libre préau,

Qu’éternellement les grands arbres soutiennent

Et que l’oiseau habite et chante le jour.

Je le vis ainsi passer d’un bleu à peine

Dessiné à un gris léger ; un jour sourd

Entra par les fenêtres, douce pénombre,

C’était le soir qui sans façon s’invitait.

Heure précieuse où la vie sans encombre

Applaudit ceux dont on ne se souciait

Avant que ne s’installe l’épidémie.

Ce joindre à ce concert qui vibre partout

Dans l’air libère des heures asservies ;

Heureux de ce tintamarre quelque peu fou,

Hommage bref et rituel  aux soignants,

Que nous faisons sur nos balcons à vingt heure,

Et puis encore partage bienfaisant,

Désir que la maladie ne soit vainqueure.

 

Publié dans Poésies

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

broutilleb 25/05/2020 16:15

"le ciel, ce libre préau " belle expression tout comme la photo

Betty... 06/05/2020 08:17

Retirer lui sa Liberté et l"Homme se meurt ...

Piro 06/05/2020 12:52

Jean Paul Sartre qui était un philosophe de la Liberté considérait qu'il n'avait jamais été aussi libre que pendant la guerre même quand il était prisonnier en Allemagne. Merci de ta visite.

L'écrivain masqué 23/04/2020 15:35

Une partie de cette victoire serait que ce virus change les mentalités et modifie positivement les comportements humains, on pourra alors se dire que toutes les pertes subies n'auront pas été vaines. Merci pour ce partage de beauté sous toutes ses formes.

Piro 23/04/2020 16:00

Oui, on connait l'antienne: à quelque chose malheur aurait été bon. Malheureusement je crains que cela ne soit pas le cas. Il n'y a qu'à voir la réaction des gens à l'ouverture d'un drive Mac Donald et celui du patron e Ryanair qui dit qu'il ne fera pas voler ses avions s'il lui est interdit de les remplir à 100%. Il y a une logique systémique que le coronavirus ne réussira pas à briser à lui tout seul. Pas plus que les autres catastrophes qui se sont multipliées sans résultats probants jusqu'à ce jour sur les comportements.

Sedna 22/04/2020 11:18

la liberté est encore loin mais nous pouvons laisser notre regard partir vers le dehors.. pour moi, facile car j'ai un jardin...

Piro 22/04/2020 14:34

Merci Sedna de ta visite. Oui, nous n'avons plus la liberté d'aller et venir où l'on voudrait et aussi loin qu'on souhaiterait mais la Liberté, elle n'a pas disparue.

By Marie 21/04/2020 19:48

Espérons en effet que le virus ne soit pas vainqueur et que nous puissions un jour (mais quand?) retrouver notre joie de vivre et surtout la liberté de nous balader partout.

Pro 21/04/2020 21:03

Oui, j'ai bon espoir d'avoir un peu plus de liberté dès le 11 mai. Mais je crois que la prudence restera nécessaire. Il ne faudra pas jeter toutes les précautions aux orties.