L'amère éclipse

Publié le par Pi_ro_94

Un jour, oublierais-je ta survenue ?

Et cette amère éclipse  ̶  entier mystère

Qui  muet s’éternise et s’exaspère –

Brûlant dans la nuit noire et vide et nue

D’un douloureux « je t’aime » abandonné,

Fallot qui s’éteint épuisé au souffle

De cet hiver  triste et froid où les moufles

N’ont pas que des mains à réchauffer

 

L’espérance de marcher avec toi

Dans le soleil et les jardins fleuris

Hélas ! elle s’est enfuie en tapinois

Et le ciel myosotis devenu gris

L’étouffe dans son vaporeux brouillard.

Mon cœur et mes yeux sont secs et glacés

Maintenant, il est sans doute trop tard

Pour revivifier émois et baisers.

 

Janvier, c’est une autre année qui commence,

Janus encor tourné vers le passé,

Elle renifle l’avenir qui loin danse

Imprécis, mystérieux, comme estompé

Par les brumes du temps et de ses rêves,

Mirages qui s’élèvent au-dessus

Des déserts que n’abreuvent plus la sève

Des larmes d’un cœur de malheur repus.

 

Faut il aller vers eux  avec au bout

La déception de les voir s’évanouir,

Fantômes de l’esprit devenu fou ?

Ou bien attendre, ne pas réagir,

Laisser le temps filer de sa quenouille

Les pluies, les neiges, les vents puis les fleurs,

Les nénuphars où siestent les grenouilles,

Sous un soleil redoré de chaleur ?

Publié dans Poésies

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pastelle 10/01/2021 09:24

Mais non, il n'est pas trop tard...
Essaie encore !

Pi_ro_94 10/01/2021 14:21

Merci de ton encouragement .

thé ache 06/01/2021 10:51

dans les jours qui croissent les lumières peuvent éclairer de nouvelles perspectives : l'hellébore dessine des silhouettes qui préfigurent des printemps

Pi_ro_94 07/01/2021 12:54

Merci de ton passage et ton commentaire thé ache.

Sedna 06/01/2021 10:39

c'est très beau, je relis cette langueur, cette douce tristesse qui s'installe ...

Pi_ro_94 07/01/2021 12:53

Merci de ton com Sedna.

broutilleb 06/01/2021 08:59

lire votre poésie en contemplant la lune, en solitaire..très bel article